Etats-Unis: la police attache un américain noir sur deux chevaux et le traîne au sol

Un Noir, une corde, des policiers : la photo est devenue virale tant elle semble sortie d’une autre époque. Deux agents de la police de Galveston (Texas) ont été photographiés escortant un homme noir qui venait d’être arrêté. Problème : eux sont à cheval et tiennent le suspect, à pied, avec une corde. Le chef de la police locale a présenté ses excuses.

Le suspect, Donald Neely, arrêté pour une violation de propriété et menotté, aurait normalement dû être conduit au poste de police dans un véhicule à moteur, mais seulement des agents de la police montée étaient disponibles, a justifié lundi soir Vernon Hale, le chef de la police de Galveston.

« Même s’il s’agit d’une technique enseignée et la meilleure des pratiques dans certaines circonstances, j’estime que nos agents ont pris une mauvaise décision », a déclaré le responsable policier dans un communiqué publié sur Facebook

Une photo de la honte

Indignation sur les réseaux sociaux

De nombreux internautes ont été choqués par cette photo, évoquant selon eux l’époque sombre des lynchages dans l’Amérique esclavagiste.

« Montrez-moi la différence », s’offusque un homme sur Twitter, présentant la photo prise à Galveston d’un côté, et le dessin d’un esclave noir entre deux hommes blancs portant un chapeau et montant à cheval, de l’autre.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s