cybercriminalité: Eric Manoungui crée un logiciel d’enquêtes criminelles

18 décembre 2019

Eric Manoungui

Âge de 29 ans, Eric Manoungui fait déjà parler de lui dans le domaine de la high tech au Cameroun et même en Afrique. Il vient de mettre sur pied un nouveau logiciel de lutte contre la cybercriminalité et le vol de téléphones portables très fréquent au Cameroun. Ceci après un premier logiciel porté dans la sécurisation des données et l’établissement des actes de naissance.

Eric Manoungui affirme vouloir aider son pays le Cameroun dans le processus de conduite rapide des enquêtes. A cet effet, il vient de mettre sur pied un logiciel pour traquer aussi bien les « petits et grands criminels », que les voleurs de téléphones portables qui pilulent au sien de la société.

Dans une interview accordée au journal Le Jour, Eric Manoungui explique: « lorsqu’on a un téléphone portable volé et que l’on veut mettre la main sur les voleurs, cela (logiciel) permet de localiser la position de cette personne. L’on peut introduire le numéro de téléphone volé dans le logiciel et l’on obtient la localisation du détenteur du numéro de téléphone ». Mais il peut arriver qu’à peine le téléphone subtilisé, le voleur retire la carte SIM. Dans ce cas « si la carte SIM n’est plus dans le téléphone, le logiciel peut ressortir le listing d’appels. Donc, avec cela (logiciel), on est plus obligé d’aller vers les opérateurs de téléphonie mobiles pour faire des réquisitions. C’est un logiciel qui facilite les enquêtes. C’est un logiciel que je souhaite mettre au service du Cameroun. Car, il peut aider à lutter contre la cybercriminalité ».

D’après le concepteur, une telle innovation est d’une importance capitale pour les services de gendarmerie et de police. Elles, qui reçoivent au quotidien des plaintes dont l’objet pour la plupart, porte sur le vol de téléphones portables et toutes les autres transactions opérées à distances par les hackers à l’aide d’un téléphone portable. « Ce logiciel est un bijoux pour toute personne qui mène une enquête » renchérit le l’auteur.

Si le logiciel n’est pas encore sur le marché, il a déjà été cependant testé avec succès! « J’ai un ami qui était en difficulté. Sa copine venait de se faire voler son téléphone. Il ne savait pas quoi faire. On s’est rencontré. Je lui ai demandé s’il avait le numéro de sa copine. Il me l’a donné et à l’aide de mon logiciel, nous avons pu tracer la position de son téléphone qui a été revendu. Le revendeur avait été retrouvé à Mokolo. On l’a amené à la brigade de recherche. Mais les agents de cette brigade étaient confus par cette technologie, cette manière de faire. Ils avaient demandé à me voir pour que je leur explique le procédé. Malgré mes explications, ils n’ont pas compris ».

A l’origine de cette autre invention, c’est la volonté du jeune camerounais d’apporter à sa manière, une modeste contribution dans la réalisation des enquêtes menées par la police et la gendarmerie au Cameroun. « J’ai constaté que pour arrêter une personne, il fallait qu’un policier ait un numéro, qu’il aille vers les opérateurs de téléphonie mobile pour obtenir une réquisition. Après cela, un listing d’appels était remis. C’est à partir de ce listing que le policier appelle l’un des numéros présents sur la liste ». Une procédure assez longue dans un contexte où le temps presse.

Logiciel pour tracer le telephone

Eric Manoungui communément appelé « l’intelligence nuisible » n’est pas à sa première réalisation technologique. Il est celui qui a mis sur pied un logiciel d’automatisation de données de l’Etat civil. Logiciel sollicité par le Tchad qui l’utilise à ce jour pour son système d’Etat civil. Ce logiciel pour lui avait pour but de permettre magistrats municipaux et autres officiers d’Etats civil de gagner en temps, en sécurité et en transparence,mais aussi et surtout de produire en 5 min seulement, un extrait d’acte de naissance ou tout autre acte,ce qui permettra aux bureaux de l’état civil d’être exempt de l’achat des imprimés.

Avec ce nouveau produit dans la lutte contre la cybercriminalité, Eric Manoungui trace progressivement sa voie, car dit-il, il rêve grand!

Jean Charles Biyo’o Ella

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s